Vous êtes ici : Le 15ème siècle > Histoire > Système monétaire   << Retour  

LA LIVRE
La livre est une monnaie de compte utilisée pour convertir des sommes importantes dans une même unité. Elle est à distinguer de la monnaie divisionnaire avec laquelle les opérations étaient matériellement effectuées.
 
LE GROS
Très répandu et frappé par de nombreux seigneurs, il rempli les bourses de presque toute la chrétienté. Monnaie d'argent appellée aussi gros blanc, ou gros denier blanc, elle se décline en double gros (24 deniers), demi-gros (6 deniers) et quart-de-gros (3 deniers).

LE FLORIN
Une ordonnance de Philippe le Bon de 1454 créé une monnaie d'or pur valant une livre. En 1466 est créé le florin de bourgogne. Ces pièce en or étaient réservées au grands seigneurs et ne tombaient que très rarement dans la bourse du peuple.

Louis XI
gros

Charles
gros

Charles
dbl-gros

LE PATARD
Le patard est une autre forme du gros frappé et utilisé exclu-sivement dans les pays-bas (Belgique, Luxembourg, Pays-Bas et nord de la France) dès 1433. C'est l'équivalent du gros français et vaut 12 deniers. A Liège, on la nomme patard liégeois ou aidan (aidant).

Bourbon
patard

Bourbon
demi-aidan

Philippe

 
L'ECU
L'écu est à l'origine une monnaie d'or royale française. Les ducs de Bourgogne, cousins des rois de France, s'approprièrent le droit de battre un écu en monnaie. On recense 8 écus royaux français.

Louis XI

Philippe
           

LE BLANC
Monnaie de billon (alliage de métaux) dont la valeur fluctue suivant la région et l'époque. Le blanc est une petite monnaie circulant entre toutes les mains et dont la valeur numéraire n'atteint pas la valeur faciale.
LE DENIER
Du latin denarius, c'est la pièce de base du système duodécimal. Le denier est systématiquement une monnaie de billon avec une teneur variable en cuivre et en plomb.

Bourbon

Louis XI

Louis XI


LE BRULE
Cette monnaie est
de la famille du blanc. On distingue le bon billon ou billon blanc (50% argent, 45% cuivre, 5% plomb) du bas billon ou billon noir (pas plus de 25% d'argent). D'où le nom de brûlé pour identifier cette pièce de peu de valeur.
LA MAILLE
Il s'agit d'un petit morceau de cuivre et de plomb sans valeur. C'est l'équi
valent moderne des centimes.

Bourbon
 

Taux de change de la Livre de Liège en 1465-1470
1 denier --> 2 mailles
3 deniers --> 1 quart de gros
4 deniers --> 1 brûlé, 1 noir
6 deniers --> 1 petit blanc, 1 demi gros, 1 demi aidant
12 deniers --> 1 blanc, 1 gros, 1 patard, 1 aidant
24 deniers --> 1 double gros, 1 double patard
240 deniers --> 1 livre, 1 écu, 1 florin