Vous êtes ici : Le 15ème siècle > Figures > Raes de la Rivière   <<< Retour  

Raes de la Rivière
14?? - 1477

Dessin© Jean-François Demoulin
Affiliation : LIEGE
Origines : liégeoise
Période : 3ème quart XVème


Position sociale

Seigneur de Heers et de Linter
Maître de Liège de 1463 à 1467
Se réfugie chez Louis XI en 1467


Caractère

Sanguin, emporté, dictateur

Son influence à Liège
Voici un homme de guerre rude, avide de pouvoir qui mena bien des hommes sur les champs de bataille et notamment juste avant et pendant la guerre avec Charles le Téméraire de 1464 à 1467.
 

25 juillet 1463 Jean Heylman et Raes de la Rivière, seigneur de Heers et de Linter, au pays de Looz, du métier des fèvres, deux des plus grands adversaires de Louis de Bourbon, élus maîtres.

Du 4 au 11 juillet 1464 Siège et destruction du château de Rheydt de Jean d'Arendal (en pays de Juliers), oncle de Fastré Baré Surlet, par les milices liégeoises, de Tongres et de Saint-Trond, conduites par Raes de Heers.

Le 25 juillet 1464 Guillaume de Berlo dit de Brus et Matthieu Haweal sont élus maîtres. Le 10 sptembre, le légat pontifical reconfirme l'interdit et excommunie Raes de Heers, Baré Surlet, Jean Heylman et huit échevins.

Pour la grande majorité de la population, Raes restait le chef du pays. Il commanda à la bataille de Montenaken le 20 octobre 1465.

En juin 1466, Saint-Trond tombe aux mains de Raes de Heers et de Fastré Baré de Surlet.
Durant le premier semestre de l'an 1467, il impose son gouvernement "révolutionnaire" à la Cité et se conduit en tyran.

Après le défaite de la bataille de Brusthem le 28 octobre 1467, il fuira Liège le 10 ou le 11 novembre et trouvera refuge auprès du roi de France.

Il meurt 10 ans plus tard.

     


Le château de Heers construit au XIVe siècle subit de nombreuses transformations. Classé au patrimoine en 1943.
A découvrir