Vous êtes ici : Accueil > Documentation  
 

Sur cette page se trouvent toute sorte de documentation sur l'asbl.

Ces documents sont destinés à être utilisés, téléchargés et/ou imprimés.



 

>> Fiche technique du canon

Publications au Moniteur belge
>> 2005 Consitution-Statuts
>> 2014 Modifications

Feuillet Promotionnel
>> NOUVEAU 2016 (lien Calaméo)

 

 
Textes à usage de la presse
Les textes suivants peuvent êtres utilisés dans vos articles de magazines ou journaux. Ils sont libres de droits d'auteur.

Texte 1: La compagnie en bref

La Verte Tente est un groupe de passionnés proposant une évocation de la vie des liégeois au 15e siècle lors de leurs entraînements militaires. Si la compagnie collabore depuis vingt ans avec de nombreux chateaux et villes, elle est également réputée pour ses organisations de banquets, ses marches aux flambeaux et pour son traiditonel rassemblement médiéval du 1er mai.

Texte 2 : La compagnie en plus long

Les Compagnons de la Verte Tente consacrent leur énergie à faire revivre l'époque des Six Cents Franchimontois. S'ils viennent majoritairement du grand Liège, leur force vient aussi de leur diversité culturelle avec des membres venus d'Arlon, de Waremme, de La Calamine et du namurois. Tous partagent une même passion pour l'histoire médiévale et lorsque le public a l'occasion de les rencontrer dans leur camp, c'est comme se promener dans les temps anciens, il y a plus de cinq cents ans. La compagnie est réputée pour le soin qu'elle apporte aux détails et pour vivre vingt-quatre heures sur vingt-quatre dans les conditions de l'époque. Elle est d'une aide discrète mais incontournable à l'authenticité de la célèbre biennale de la Franche-Foire de Franchimont.

Texte 3 : À propos de l'histoire vivante

L'histoire vivante, reconstitution ou mieux encore évocation, consiste à faire revivre une époque. Son objectif est de donner corps et réalité à ce que l'on lit dans les livres et voit dans les musées. Les visiteurs peuvent voir des personnes, dans leurs activités quotidiennes, évoquant une époque, toucher ou même essayer certains de leurs objets reconstitués et renifler les parfums du repas qui mijote. Certains compagnons proposent des animations didactiques et invitent alors le public à participer à ces ateliers.


Ces textes sont largement inspirés de la CoSG